Nos actualités

Kgalema Motlanthe, ancien Présideny Sud Africain, rejoint le conseil consultatif de la Fondation Brazzaville

 

 

La Fondation Brazzaville est honorée d’accueillir le Président Kgalema Motlanthe au sein de son conseil consultatif.

« Nous sommes particulièrement fiers d’avoir à nos côtés le Président Kgalema Motlanthe, figure politique emblématique sud africaine ayant oeuvré une grande partie de sa vie pour la démocratie. Ses qualités de leader, son dynamisme et ses expériences dans les résolutions de conflits nous sauront d'une grande aide » a déclaré Jean-Yves Ollivier, Président de la Fondation Brazzaville.



Lire le communiqué de presse en anglais

 

 

 

Conférence de Jean-Yves Ollivier à Science Po Paris


  

Jean-Yves Ollivier, le Président de la Fondation Brazzaville, donnera à Science Po Paris une conférence sur le thème "les enjeux de la diplomatie parrallèle" le mercredi 21 février 2018 à 19h15.

 

Communiqué de presse

 

"Bruxelles : Le secteur minier africain se retrouve sous la modération de Komara"

 Article de Tokpana dore publiee dans GUINEE NEWS


 

Source: Guinée News

 

Ce lundi 12 février 2018, débutera à Bruxelles et pour 3 jours, une importante réunion sur le secteur minier africain, à l’initiative du Secrétaire Général du Groupe des États Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) et de la Secrétaire exécutive de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA).

Les organisateurs ont sollicité le concours de l’ancien Premier ministre guinéen, Kabine Komara, comme modérateur pour sa réunion ministérielle de haut niveau. Ce, dans le but de bâtir des synergies entre les deux institutions et définir des domaines concrets  de coopération entre elles dans le domaine minier.

Dans une lettre dont Guinéenews© détient une copie, les deux institutions justifient leur choix en ces termes : « Votre profonde connaissance des mécanismes multilatéraux, et votre maîtrise de la gestion des ressources naturelles et des principes de la vision minière africaine dont vous êtes un des concepteurs, seront d’une grande utilité pour mener à bien les discussions et les délibérations de la Réunion de Haut Niveau. »

En plus des ministres des mines des États ACP et de leur comité des ambassadeurs, participent à cette réunion, l’Union Africaine, l’Union Européenne, la CEA, les Représentants d’Organisations régionales et du secteur privé ainsi que des hauts cadres des pays membres. Ces derniers plancheront pendant les deux premiers jours sur les documents à soumettre à la réunion ministérielle.

Les conclusions des assises de Bruxelles devront conforter l’Afrique à mettre sur pied sa future institution continentale dénommée Centre Africain de Développement Minier.

Amama Mbabazi, ancien Premier Ministre ougandais, rejoint le conseil consultatif de la Fondation Brazzaville

 

 

La Fondation Brazzaville est honorée d’accueillir le Premier Ministre Amama Mbabazi au sein de son conseil consultatif. « Nous sommes très heureux d’avoir à nos côtés l’ancien Premier Ministre Amama Mbabazi, éminente figure politique ougandaise et fervent défenseur des droits de l’Homme » a déclaré Jean-Yves Ollivier, Président de la Fondation Brazzaville.

Amama Mbabazi s’est illustré par ses engagements affirmés dans la promotion des droits de l’homme et d’un Etat de droit dans son pays. Il a négocié l’Accord de cessez-le-feu de Lusaka de 1999 en vue de mettre un terme aux hostilités sur le territoire de la République démocratique du Congo et a participé aux pourparlers de paix du Sud-Soudan avec la médiation de l’IGAD.

Après avoir occupé différents hauts postes au sein du Gouvernement ougandais, dont celui de Ministre de la défense et de Ministre des Affaires Etrangères, il a été nommé Premier ministre de 2011 à 2014.

Amama Mbabazi est également membre du Joint Clinical Research Center qui lutte contre le VIH et est à l’origine de la création de la Commission du Gouvernement sur le Sida.

 

Confidentiel publié dans Jeune Afrique:

 

 

Monsieur_Afrique_recrute.png

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo : Participation au Brazza Finance Climat 2017

 


 

 A quelques jours de la prochaine Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP 23, la Fondation Brazzaville a été heureuse de prendre part à la Conférence Extraordinaire des Ministres de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, Brazza Finance Climat 2017. 

 

Présente à Brazzaville, en République du Congo, du 3 au 5 octobre, la Fondation a saisi l’occasion de ces trois jours de travail consacrés à l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission climat pour le Bassin du Congo pour partager sa vision quant à la structuration du Fonds bleu. Aujourd’hui ouvert à l’ensemble des pays de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, le Fonds bleu suscite également l’intérêt du Kenya, de l’Ouganda, led a Guinée Equatoriale, de Sao Tomé-et-Principe, du Soudan du Sud, de la Tanzanie et de la Zambie.

La Fondation Brazzaville également profité de ce séjour pour s’accorder sur un partenariat avec le Centre de Compétence sur les changements climatiques du Maroc, le 4C, dont le rôle pour gérer l’etude de préfiguration du Fonds a été confirmé. Un accord sera signé prochainement. 

 

 

Screen_Shot_2017-10-11_at_15.17.25.png

 

“ De grandes étapes nous attendent et appellent dès-à-présent à toute notre mobilisation. J’espère que cette Conférence marquera le point de départ d’un dialogue inclusif non seulement pour la protection des écosystèmes environnants mais, également, en vue de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations.” a souligné Sir David Richmond, le Directeur général de la Fondation, lors de son allocution devant le segment des experts. 

Screen_Shot_2017-10-11_at_15.18.39.png

 

Les experts du 4C en compagnie de Sir David Richmond

 

 

Screen_Shot_2017-10-11_at_15.29.41.png

 

Photo prise à la clôture de la conférence réunissant les Ministres de l'environnement et des finances de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, la Secrétaire d'Etat au Développement durable du Maroc, le Directeur du 4C et le Directeur général de la Fondation 

 

 

 Lire notre communiqué de presse en français

 

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo : Participation au Dialogue régional sur les contributions des pays africains dans la mise en oeuvre des dispositions de l'Accord de Paris

 


 

 La Fondation Brazzaville est heureuse d'avoir pu participer à la conférence organisée par le Pnud en partenariat avec le gouvernement du Maroc et l'agence de coopération allemande, le GIZ, sur les contributions déterminées au niveau national des pays africains dans la mise en oeuvre des dispositions de l'Accord de Paris. 

 

Présente à Rabat du 26 au 28 septembre 2017, aux cotés de la République Congo représentée par sa Ministre du Tourisme et de l’Environnement, Madame Arlette Soudan-Nonault et ses experts, la Fondation Brazzaville a pu rappeler son engagement dans la mise en place du Fonds bleu pour le bassin du Congo.

La visite a Rabat a également été l’occasion pour la Fondation de s’entretenir avec le Centre de Compétence sur les changements climatiques du Maroc, le 4C, avec qui elle entend partager son expertise et ses compétences techniques pour la structuration du Fonds bleu.

“ A la veille de la prochaine COP 23, il devient aujourd’hui urgent de dessiner les contours d’un cadre de coopération efficace pour faciliter la collaboration des différents Etats signataires du Memorandum d’entente portant sur la création du Fonds bleu.” a déclaré Sir David Richmond, le Directeur général de la Fondation.

 

 Lire notre communiqué de presse en français

 

 WhatsApp_Image_2017-09-28_at_17.32.48.jpg

 

La Ministre du Tourisme et de l'Enrivonnement du Congo, Madame Arlette Soudan Nonault, aux cotés de son homologue  la Secrétaire d'Etat du Maroc, Madame Nezha El Ouafi, venant de parapher leur acccord de principe pour un partenariat vers la structuration du Fonds bleu pour le Bassin du Congo accompagnées de l'équipe du Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable du Maroc et des membres de la Fondation Brazzaville, Sir David Richmond, Directeur général, Mme Benazir Hilali, Coordinatrice des projets et Mme Rania Eddaqaq, correspondante de la Fondation au Maroc. 

La fondation Brazzaville se réjouit que le président Sassou Ngusesso a partagé son engagement dans la lutte contre le trafic des faux médicaments lors de l’assemblée générale des Nations Unies.

 

 

 

  Extrait du Discours du Président du Congo Sassou-Nguesso lors de son intervention à l'Assemblée Générale des Nations Unies

Monsieur le President,

La vie décente pour tous, c'est aussi permettre à nos populations de bénéficier d'un

état de santé de qualité.

La prolifération des médicaments contrefaits et sous-standards constitue de plus

en plus une menace sérieuse et tentaculaire pour le monde, particulièrement pour

les pays en développement.

L'expansion de ce fléau rappelle les contours d'un trafic judicieusement organisé

pour soutenir le financement du terrorisme.

Selon I'Organisation Mondiale de la Santé, 800.000 déces par an sont dus aux faux

médicaments.

Environ 10% des médicaments en circulation dans le monde seraient contrefaits.

En Afrique et dans les pays du Sud en général, ce chiffre atteindrait 40%, voire 60%

dans certaines régions.

En plus des efforts consentis par I'Organisation Mondiale de la Santé, il convient

d'entreprendre des actions d'envergure au niveau de I'Assemblée Générale des

Nations-Unies, en vue de définir une stratégie globale de lutte contre ce péril.

Le plaidoyer en cette matière porte sur la mobilisation constante de tous les pays,

notamment à travers une attention soutenue et des allocations financières

substantielles.

Pour notre part, mon pays s'est engagé dans ce combat en collaboration avec la

Fondation << Brazzaville pour la Paix et la Préservation de I'environnement >>."

 Retrouvez l'intégralité du discours en cliquant ici

 

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo : Participation au Sommet Climate Chance 2017


 

 La Fondation Brazzaville poursuit le dialogue avec l'ensemble des acteurs engagés dans la préservation de l'environnement et dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La Fondation Brazzaville est heureuse de prendre part au sommet mondial « Climate Chance 2017 » qui se tient du 11 au 13 septembre au Maroc à Agadir, afin d’apporter son soutien au niveau non-étatique le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo. La Fondation est intervenu dans le panel organisé par le Centre marocain de Compétences du Changement Climatique, le 4C, consacré au renforcement des capacités de la coopération Sud-Sud.

Lire notre communiqué de presse en français

 

Climate Chance 

Side event : Focus 4C Maroc : « Renforcer les capacités pour accélérer l’implémentation des CDN»

Panel de discussion - Catalyser la coopération Sud-Sud pour accélérer la mise en œuvre des CDN

David R MM

 
Sir David Richmond, Directeur général de la Fondation Brazzaville en compagnie de M. Mohamed Methqal,Ambassadeur Directeur Général de l'Agence Marocaine de Coopération Internationale

 

La lutte contre le trafic des faux-médicaments : Partenariat avec le Global Health Institute de l’Université de Harvard

 


Lire notre communiqué de presse en français

 

 La Fondation Brazzaville en partenariat avec le Global Health Institute de l’Université de Harvard tiendra une conférence à Londres en fin de cette année 2017 sur les dangers de santé publique causés par la prolifération des médicaments falsifiés et sous-standards.

La conférence réunira les grands spécialistes du sujet au niveau international pour discuter des problèmes clés; la nécessité d’un renforcement du cadre légal sur le sujet , d’un meilleur contrôle sur la régulation des médicaments, et d’une plus grande coopération internationale particulièrement pour l’application des lois et sanctions, la détection des faux-médicaments ainsi que la création de meilleures campagnes d’information. L’objectif de cette conférence sera ainsi de développer de nouvelles idées et un plan d’action partagé pour résoudre cette crise.

 

Lire notre discours en francais  

Lire notre discours en anglais

Mise au point - Affaire Charik Jarraya 

 


En sa qualité de Président de la Fondation Brazzaville pour la Paix et la Préservation de l’Environnement, Monsieur Jean-Yves Ollivier a été sollicité pour appuyer les efforts de paix en Libye. Il a ainsi rencontré récemment différentes personnalités en Libye et à Genève en marge d’une conférence. Lors de l’une de ces rencontres à Genève, Monsieur Charik Jarraya était présent à l’invitation de l’un des interlocuteurs libyens. Il s'agissait de la deuxième fois seulement où Monsieur Ollivier rencontrait Monsieur Jarraya. 

 

 

Jean-Paul Delevoye quitte le conseil consultatif de la Fondation 

 


 

La Fondation Brazzaville remercie chaleureusement Jean-Paul Delevoye pour son engagement et son action  au sein de son conseil consultatif. 

En raison de son nouvel engagement politique, Jean-Paul Delevoye quitte le conseil consultatif de la Fondation à compter du 8 mai 2017 pour se consacrer pleinement à ses fonctions de président de la commission nationale d’investiture du mouvement « En Marche » devenu à cette date le parti « La République en Marche » à la suite de l’élection à la Présidence de la République Française de M. Emmanuel Macron. Jean-Paul Delevoye  pourra s’il le  souhaite , lorsqu'il il quittera ses responsabilités politiques,  retrouver sa place au sein du conseil consultatif de la Fondation.

La lutte contre le trafic des faux médicaments

 


Lire notre communiqué de presse en français

 

La Fondation Brazzaville a profité des cérémonies organisées  au Congo, lors de la signature du Memorandum d'entente portant sur la Création du Fonds bleu, pour annoncer sa nouvelle initiative contre le traffic des faux médicaments. 

 

Aujourd'hui, La Fondation entend s'engager dans quatre champs d’actions prioritaires :

- L’établissement d’un système judiciaire davantage répressif et crédible en révisant et en redéfinissant les sanctions encourues pour la fabrication et la commercialisation de faux-médicaments ;

- Le renforcement des ressources nécessaires pour développer une coordination policière internationale efficace en vue de démanteler les chaînes d’approvisionnement et mettre en place un véritable système de traçabilité et des contrôles renforcés ;

- La mise en place d’une campagne de sensibilisation du public aux dangers de ces faux-médicaments qui viserait notamment les femmes, piliers du noyau familial ;

- Et la promotion du dialogue entre l’industrie pharmaceutique et les gouvernements en vue de trouver une solution pour toutes ces populations. 

Lire notre discours en francais  

Lire notre discours en anglais

Fonds bleu pour le bassin du Congo 

 

 

La Fondation Brazzaville félicite le Cameroun pour son adhésion au Fonds bleu pour le bassin du Congo. 

 

La signature solennelle du Cameroun porte à dix le nombre des pays membres : l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Rwanda, le Tchad, et le Maroc, pays hôte de la Cop22.

Signature du Memorandum d'entente portant sur la création du Fonds bleu pour le bassin du Congo

 

 

Le 9 mars 2017, lors d’une conférence ministérielle à Oyo, en République du Congo, neuf Etats d’Afrique centrale (Angola, Burundi, Gabon, République centrafricaine, République du Congo, République démocratique du Congo, Tchad et Rwanda) et le Maroc, en tant que Président de la COP22, ont signé le Memorandum d’entente portant sur la création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo. Cela marque la concrétisation d’une étape essentielle pour l'intitaive et pour la Fondation Brazzaville mais beaucoup de travail restent encore à faire. 

 

Prince Michael de Kent, Patron de la Fondation Brazzaville et le Président Olusegun Obasanjo, membre de la Fondation Brazzaville, entouré des représentants des dix pays ayant signé le Memorandum d'entente portant sur la création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo

 

 

Screen Shot 2017 03 20 at 11.19.49 

Madame la Ministre de l'Environnement du Congo, Rosalie Matondo, entourés par le Prince Michael de Kent, Patron de la Fondation Brazzaville, Cécilia Attias et Pär Stenbäck, membres du Conseil Consultatif de la Fondation et Ilmas Futtehaly et Fatima Bennina, amies de la Fondation Brazzaville, lors de la signature du Memorandum d'entente portant sur la création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo. 

 

Voir notre communiqué de presse 

 

Voir la video de présentation en entier

 

La Fondation Brazzaville salue le retour du Royaume du Maroc dans l’Union africaine 

 

 

La Fondation Brazzaville, créée en septembre 2015 dans le but d’oeuvrer à la résolution des conflits dans le monde et à la préservation de la nature, salue l’initiative de l’Union africaine d’accueillir à nouveau le Maroc en son sein. Cette décision a été prise lors du 28ème Sommet de l’Organisation continentale tenu à Addis-Abeba (Ethiopie).

  

Le Royaume du Maroc est aujourd’hui l’une des premières puissances du continent et compte parmi les pays africains les plus développés. Son retour au sein de l’Union africaine ne peut que concentrer davantage les efforts et les actions de l’ensemble des pays de l’Afrique en faveur du développement et du rayonnement du continent. 

Le discours de Sa Majesté Mohammed VI, dont je salue la teneur et la sagesse, encourage l’ensemble des sous-régions d’Afrique à consolider leurs liens entre elles, en vue de l’intégration économique du continent sur l’échiquier international. Le maintien de la paix, de la stabilité et la préservation de la nature, missions de la Fondation, sont pour l’Afrique des objectifs concrets qui répondent à l’appel du Royaume du Maroc. 

Jean-Yves Ollivier 

Président de la Fondation Brazzaville 

 

Le 25 novembre dernier, la Fondation Brazzaville a organisé son premier diner de charité à Hong Kong réunissant 180 personnes.

 

Nous tenions à remercier tout particulièrement notre Patron S.A.R le Prince Michael de Kent, M. Xavier Guerrand-Hermès, membre du Conseil consultatif et M. Jean-Yves Ollivier, Président de la Fondation, pour leurs généreuses donations qui ont permis de garantir une si grande réussite à la première vente aux enchères organisée au profit de la Fondation. 

 

 

HK Dinner - table  

Fonds bleu pour le bassin du Congo : la réunion de haut niveau sur l'eau et la sécurité exhorte la communauté international a soutenir l’initiative lors d’un débat au Conseil de sécurité des Nations Unies

 


Le 22 novembre dernier, à New York, le Conseil de sécurité des Nations Unies a organisé un débat extraordinaire autour  des thèmes de l’eau, la paix et la sécurité. Cet événement a été l’occasion pour le Président du Panel et ancien Président de la Slovénie,  M. Danilo Türk, de faire mention de la proposition d'un Fonds bleu pour le bassin du Congo dans son discours officiel et d’appeler la communauté internationale à soutenir politiquement l’initiative. Sundeep Waslekar, membre du Conseil consultatif et Président du Strategic Foresight Group, faisait également parti des principaux intervenants

 

Le Président de la République du Congo, en collaboration avec la Fondation Brazzaville, a lancé officiellement la création du Fonds bleu lors de son discours présidentielle à la COP22 le 16 novembre dernier à Marrakech.

 

 

 

La Fondation Brazzaville a le plaisir d’annoncer que cette Initiative représente désormais l’un des points phares des conclusions du Sommet Africain de l’Action, qui s’est tenu en marge de la COP22.

Pour plus d’information, merci de vous reporter au communiqué de presse :
Communiqué de presse Fondation Brazzaville COP22 Lancement du fonds bleu pour le bassin du Congo

Le 13 septembre, la Fondation Brazzaville a tenu une première rencontre d’experts à Brazzaville en République du Congo. L’objectif de ce premier atelier était d’échanger avec des spécialistes des questions environnementales et des représentants d’organisations régionales sur une meilleure gestion du bassin du Congo et de ses affluents. Les experts et la Fondation se sont mis d'accord, à l'issue de cette réunion, sur une proposition commune pour redessiner les bases de l'économie de la sous-région à travers une exploitation innovante des ressources renouvelables des eaux du bassin.

L'un des membres du Conseil consultatif, Sandeep Waslekar, avec la Directrice exécutive de son think tank, Mme Ilmas Futehally, ont accompagné les membres de la Fondation dans leurs visites ministérielles. Les projets proposés par le Strategic Foresight Group et la Fondation ont reçu des retours très encourageants de la part du Ministre des Affaires Etrangères et du Ministre d'Etat de l'Agriculture.

A la suite de leur entretien avec le Président de la République du Congo, la Fondation s'est engagée à rassembler tous ses efforts pour renforcer le développement économique et durable de la région.

Première rencontre des experts Première rencontre des experts Première rencontre des experts