Résolution des conflits

L'approche de la Fondation Brazzaville

Un monde interdépendant

  • Au cours des dernières années, les conflits violents se sont multipliés dans le monde, laissant dans leur sillage une grande souffrance humaine et entraînant des déplacements forcés de populations.
  • Parce que nous vivons dans un monde interdépendant, où la circulation des capitaux, de l’information et des personnes ne connaît plus de frontières, les conflits sont rarement localisés. Dans cette perspective, la prévention et la résolution des conflits revêtent un caractère essentiel.
Réflexions sur la résolution des conflits

L'approche de la Fondation Brazzaville

Discrétion, indépendance et impartialité

  • Il ressort de notre expérience que tout effort mené dans le respect des principes d’indépendance, d’impartialité et de discrétion, vers un dialogue reconnaissant les positions de chacun, participe à une sortie de crise pacifique
  • Notre Fondation agit en tant qu’intermédiaire, aidant les différentes parties prenantes à trouver un terrain d’entente en vue de bâtir ensemble un avenir fait de paix.
  • S’appuyant sur l’expérience de son président et fondateur, Jean-Yves Ollivier, et sur celle des membres de son Conseil consultatif, la Fondation joue un rôle d’intermédiaire auprès des parties prenantes à un conflit, les aidant, en toute neutralité, à trouver un terrain d’entente en vue de poser les bases d'un futur commun.

Learn about our conflict prevention activities.

Médiation d’otages

En raison de la nature sensible des actions, et pour des raisons évidentes de sécurité des personnes engagées, la Fondation peut ne pas rendre compte de toutes ses activités en matière de résolution de conflit quand l'action est en train de se faire.