La Fondation Brazzaville à la COP27 : Écouter la voix de l’Afrique et la faire entendre

Du 6 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Égypte, la 27e Conférence des parties (COP27) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) réunit les acteurs et les experts des secteurs public et privé, et de la société civile, pour discuter de la lutte contre le changement climatique. La Fondation Brazzaville y est présente comme ONG jouissant du statut d’observateur. 

 

20221108 COP27 JYO RA CC

De gauche à droite : Richard Amalvy, Directeur général ; Jean-Yves Ollivier, Président fondateur ; Charles Cozette, Consultant en Affaires publiques, sur le pavillon de la Fondation Brazzaville durant la COP27.

 

Les enjeux de la COP27

La COP27 doit répondre à quatre enjeux : l'adaptation au changement climatique, l'atténuation des émissions, les financements pour le climat et les « pertes et préjudices ». L’adaptation au changement climatique est particulièrement importante pour les pays en développement. L’atténuation visera à limiter les émissions des pays les plus émetteurs. Les deux derniers éléments ont trait au financement, notamment en matière de justice climatique. Il s’agira de discuter d’un mécanisme pour compenser les pays subissant des pertes et des préjudices suite à des catastrophes climatiques. 

Les enjeux de la COP27 pour l’Afrique  

L’Afrique est particulièrement sensible aux effets de l’action anthropique sur l’environnement. Or, le continent possède un capital naturel, humain et culturel qui lui permet de penser des solutions locales aux enjeux planétaires du changement climatique. Savoirs ancestraux, innovations de rupture et initiatives régionales de protection de l’environnement : l’Afrique a des arguments pour être écoutée. Avec 16 % de la population mondiale, et une démographie très jeune, le continent africain est confronté à un double défi : répondre aux besoins fondamentaux des populations locales en matière de développement et atténuer les effets du changement climatique et s’adapter.

Dans le cadre de la rotation annuelle de la CCNUCC entre les cinq régions du monde, c'était au tour d'un pays africain de prendre la présidence de la COP. Mais les pays africains restent à l'écart des principaux flux de financement du climat et demeurent les plus vulnérables aux effets du changement climatique, bien qu’ils n’aient été responsables que de 4% des émissions historiques. La COP27 revêt dès lors une importance particulière pour les pays avec lesquels la Fondation Brazzaville travaille, qui attendent des réponses concrètes pour la mise en œuvre des accords pris l’an passé à Glasgow. 

L’Afrique des solutions

L’activité menée par la Fondation Brazzaville durant la COP27 est intitulée : « Changement climatique : L’Afrique des solutions ». Il s’agit de montrer que l’Afrique a des projets pour répondre aux enjeux que le changement climatique lui pose, et pour répondre aux enjeux planétaires de l’adaptation et de l’atténuation. C’est une autre manière de concevoir la croissance, le progrès et le développement sous contrainte climatique. Cela passe par la revalorisation des apports de l’Afrique dans le champ des savoirs, des connaissances et des compétences. Cette vision tient compte du capital naturel, humain et culturel du continent.

Une consultation pour écouter, comprendre et agir mieux

Durant la COP27, la Fondation Brazzaville poursuit la consultation engagée lors de la PréCOP à Kinshasa pour écouter les solutions que l’Afrique apporte aux défis que lui pose le changement climatique et pour comprendre sa réponse aux enjeux planétaires liés au climat. Des résultats concrets seront partagés avec ceux qui ont la capacité d’agir d’un point de vue politique, sociétal, économique et scientifique.

 

20221108 COP27 Consultation CC 

Entretien mené dans le cadre de la consultation lors de la COP27.

 

La méthodologie mise en place repose sur le triptyque « écouter, comprendre, agir », mise en œuvre par un questionnaire qui permet de recueillir les points de vue africains et non-africains dans le but de mesurer les asymétries de jugement et les différences de perceptions sur les réponses à apporter aux enjeux du changement climatique. Il s’agit aussi de comprendre la perception que les Africains ont de leur propre développement face aux enjeux climatiques et d’identifier les solutions qu’ils entrevoient, et comprendre la perception que les non africains ont de la capacité de l’Afrique à trouver des solutions endogènes pour ensuite faire dialoguer les points de vue. Le questionnaire support de la consultation est également conçu comme un outil de sensibilisation pour contribuer à changer les perceptions sur l'Afrique, et le discours qui en découle. En effet, le discours sur l’Afrique, forgé sur des réalités passées et sur des préjugés persistants doit changer pour refléter les réalités africaines contemporaines. 

Les prochaines étapes de la consultation

Le 17 novembre, à l'occasion du « Solution Day », des résultats préliminaires seront dévoilés durant un événement en format hybride. En savoir plus sur les conclusions de la consultation

La Fondation Brazzaville publiera les résultats mi-décembre 2022. Un rapport sera remis à l’Union Africaine et aux organisations régionales africaines

Les résultats visent aussi de nouveaux éléments de plaidoyer africain, des éléments de renforcement de l’agenda africain, un catalogue de solutions africaines, un projet d’incubateurs de solutions africaines et un programme de renforcement des compétences pour les acteurs du changement climatique.

 

Retrouvez ci-dessous l'entretien mené par La Voix de l'Environnement avec Richard Amalvy, Directeur général de la Fondation Brazzaville, lors de la COP27 sur la consultation « ChangementClimatique : l'Afrique des solutions » et plus largement des actions de la Fondation :

 

Ce que l’Afrique peut retenir de la COP27

La COP27, annoncée comme une rencontre dédiée à la mise en œuvre, a failli ne pas répondre à sa promesse. Grâce à la ténacité des négociateurs africains, c’est au terme d’un bras de fer diplomatique tenté par les pays les plus vulnérables que la conférence s’est conclue sur un accord sur de nouveaux...

Solutions africaines pour le climat. Appel à la jeunesse

Charm el-Cheikh, 17 novembre 2022 – La Fondation Brazzaville a conclu sa mission à la COP27 en invitant des représentants d’organisations de jeunesse africaines à débattre sur le thème « Solutions africaines pour le climat ». À cette occasion, elle était accueillie sur le pavillon de l’Organisation ...

G20 : La RDC, le Brésil et l’Indonésie signent un accord p…

En marge du sommet du G20 à Bali, la République démocratique du Congo, le Brésil et l’Indonésie ont signé un accord le 14 novembre pour la valorisation de leurs ressources forestières. Représentant à eux seuls 52% de la forêt tropicale humide mondiale, les trois pays appellent les pays développés à ...

RDC : Le ministre de la Santé exhorte le nouveau comité de…

Le 12 novembre, à Kinshasa - Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention de la République démocratique du Congo, Dr Jean-Jacques Mbungani, a présidé la cérémonie de prise de fonctions du nouveau comité de l'Autorité congolaise de la réglementation pharmaceutique (ACOREP) et exhorté ses m...

COP27 et Afrique : La finance climat pour l’opérationnalis…

Le 9 novembre 2022 à la COP27 à Charm el-Cheikh, une réunion à haut niveau a eu lieu sur le pavillon du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo (F2BC), sous la présidence de S.A.R. la Princesse Lalla Hasnaa du Maroc, Ambassadrice de bonne volonté du fonds, avec les ministres de l'Environnement représenta...

La Fondation Brazzaville à la COP27 : Écouter la voix de l…

Du 6 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Égypte, la 27e Conférence des parties (COP27) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) réunit les acteurs et les experts des secteurs public et privé, et de la société civile, pour discuter de la lutte contre le c...

Paix et sécurité en Afrique : Retour sur la 8e édition du …

La 8e édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’est tenue les 24 et 25 octobre à Diamniadio au Sénégal, avec pour thème « L’Afrique à l’épreuve des chocs exogènes : défis de stabilité et de souveraineté ». Cet événement a permis de saisir les enjeux qui menacent...

Gambie : La lutte contre les médicaments qui tuent s’accél…

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la consommation de médicaments falsifiés et de qualité inférieure (MFQI) aurait causé la mort d’au moins 66 jeunes enfants en Gambie. La Fondation Brazzaville, maître d’œuvre de l’Initiative de Lomé contre les médicaments qui tuent et membre de l’Alli...

Lancement de l'initiative « Changement climatique : L'Afri…

À moins d’un mois de la COP27 qui se déroule à Charm el-Cheikh du 6 au 18 novembre 2022, la Vice-Primature et ministère de l’Environnement et du Développement Durable de la RDC et la Fondation Brazzaville ont lancé, durant la PréCOP27 à Kinshasa, une consultation intitulée « Changement climatique : ...

Plaidoyer pour la préservation du bassin du Congo à la 77…

Lors de la 77e Assemblée générale de l’ONU, le ministre des Affaires étrangères de la République du Congo, M. Jean-Claude Gakosso, a rappelé les priorités mondiales pour lutter contre les changements climatiques, dont l'importance de préserver le bassin du Congo.

Décès de SM la Reine Élisabeth II : La Fondation Brazzavil…

9 septembre, à Londres (Royaume-Uni) - Au lendemain du décès de SM la Reine Élisabeth II, la Fondation Brazzaville adresse ses condoléances à SAR le Prince Michael de Kent, Patron Royal.

Les ministres de la Santé de l’Initiative de Lomé s’accord…

Réunis le jeudi 25 août pour un dîner de travail, à l’invitation du ministre de la Santé du Togo, le Pr Moustafa Mijiyawa, et du Directeur général de la Fondation Brazzaville, Richard Amalvy, les ministres de la Santé des pays signataires et des pays candidats de l’Initiative de Lomé ont pu échanger...