La Commission Climat du Bassin du Congo adopte ses statuts

Le 20 mai, à Brazzaville (République du Congo) – Constituant la dernière étape d’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), les ministres de ses pays membres se sont réunis le 19 mai dernier, en format hybride, pour adopter les statuts préalablement élaborés lors de la session des experts les 17 et 18 mai. La Fondation Brazzaville était observatrice en sa qualité de partenaire technique.

 

La réunion a été officiellement ouverte par le Premier Ministre de la République du Congo M. Anatole Collinet Makosso, dressant le bilan « des avancées incontestables dans la mise en œuvre des activités de la CCBC, grâce au soutien inconditionnel de ses pays membres et le soutien de ses partenaires financiers et techniques ».

 

Reunion CCBC Status 20220519 2

Discours d’ouverture par M. Anatole Collinet Makosso, Premier Ministre de la République du Congo

 

En vue de la COP 27 qui se déroulera en Égypte en novembre prochain, les deux principaux objectifs de cette réunion ont été (1) de procéder à l’examen et l’adoption du projet des statuts de la CCBC et (2) de présenter les avancées dans la mise en œuvre de ses activités, notamment sur la question du financement de 1,5 milliards de dollars annoncé lors la COP 26 à Glasgow en novembre dernier.

Dans un premier temps, le projet de statuts a été élaboré lors de la session des experts, tenue les 17 et 18 mai, par les points focaux des pays membres de la CCBC et des organisations régionales et sous-régionales (CEEAC, CCRS) ; les représentants des organisations internationales et régionales, ainsi que les établissements publics (UE, UA, FAO, COMIFAC, PAM, BDEAC, RECERIAC, Banque Postale du Congo, OIF, Banque Mondiale, Commission Climat de la Région du Sahel, CEA, OIC, ROSCEVAC) ; et les représentants des partenaires techniques et financiers (4C Maroc, PNUD, UNESCO, Fondation Brazzaville). Ces statuts visent à définir non seulement les attributions de la commission mais également son organisation et son mode de fonctionnement.

 

Reunion CCBC Status 20220519 3

Photo de famille prise lors de la Session des experts

 

Ce nouveau jalon est nécessaire au bon fonctionnement de l’organe de l’Union africaine pour mener à bien sa mission : préserver le deuxième poumon de la planète. Le représentant résident du PNUD en République du Congo M. Maleye Diop, a souligné le caractère essentiel du partenariat avec les instances des Nations unies et a appelé les parties prenantes à développer leurs efforts de lutte contre les changements climatiques : « Je me réjouis de notre partenariat pour appuyer les efforts déjà entrepris au niveau des pays sur la préservation du climat de manière coordonnée et concertée, en transcendant les frontières, et aider les pays membres de la Commission Climat du Bassin du Congo à mettre en œuvre les accords de Paris. »

 

Reunion CCBC Status 20220519 4

M. Maleye Diop, Représentant résident du PNUD en République du Congo, lors de la Session des experts

 

Après avoir salué la dernière étape d’opérationnalisation de la CCBC, la directrice générale du 4C Maroc, Mme Rajae Chafil, a annoncé le prochain lancement d’une étude des potentiels financements destinés aux projets référencés du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, en coopération avec la coordination technique de la CCBC.

 

Reunion CCBC Status 20220519 5

Mme Rajae Chafil, Directrice générale du 4C Maroc, lors de la Session des experts

 

Dans un second temps, les avancées des activités de la CCBC, dont les financements annoncés à la COP 26 en Écosse*, ont également été abordées par les experts. Le secrétaire exécutif de la COMIFAC, M. Chouaibou Nchoutpouen, a annoncé la mise en place d’un groupe de travail pour la mobilisation de ces fonds. Des termes de références ont déjà été élaborés et des correspondances ont été envoyées au pays pour la désignation de leurs représentants au sein du groupe.

Placée sous le haut patronage du Président de la République du Congo et du Président de la CCBC, M. Denis Sassou N’Guesso, la réunion s’est clôturée par le discours de la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo de la République du Congo, Mme Arlette Soudan-Nonault, également Coordinatrice technique de la CCBC : « Le bassin du Congo a désormais un outil de coopération financière et technique : une avancée déterminante dans la construction de la finance climatique en Afrique pour concilier la lutte contre les changements climatiques et le développement économique. » a-t-elle déclaré.

 

Reunion CCBC Status 20220519 6

Mme Arlette Soudan-Nonault, ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo de la République du Congo et Coordinatrice technique de la CCBC, lors de la réunion des ministres

 

La Fondation Brazzaville et son Président fondateur, M. Jean-Yves Ollivier, également Ambassadeur de bonne volonté de la CCBC et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, félicite l’ensemble des parties prenantes pour cette nouvelle étape et réitère son soutien dans le cadre de son partenariat technique.

 

Reunion CCBC Status 20220519 7

Ouverture de la réunion des ministres, en présence de Richard Amalvy, Directeur général de la Fondation Brazzaville

 

* Plusieurs annonces de financement ont été adressées à la COP 26 à Glasgow en novembre 2021, dont :

  • la déclaration de 141 dirigeants sur les forêts et l’utilisation des terres, le 2 novembre 2021, pour œuvrer collectivement pour stopper et inverser la perte de surfaces forestières et la dégradation des terres à l’horizon 2030 tout en assurant un développement durable et en favorisant une transformation rurale inclusive ;
  • la déclaration conjointe pour le soutien à la protection et la gestion durable des forêts du Bassin du Congo, le mardi 2 novembre 2021, par dix pays donateurs et deux organisations (l’Union européenne et le Fonds Bezos pour la Terre) qui constitue une contribution collective d’au moins 1,5 milliard de dollars entre 2021 et 2025.

Décès de SM la Reine Élisabeth II : La Fondation Brazzavil…

9 septembre, à Londres (Royaume-Uni) - Au lendemain du décès de SM la Reine Élisabeth II, la Fondation Brazzaville adresse ses condoléances à SAR le Prince Michael de Kent, Patron Royal.

Les ministres de la Santé de l’Initiative de Lomé s’accord…

Réunis le jeudi 25 août pour un dîner de travail, à l’invitation du ministre de la Santé du Togo, le Pr Moustafa Mijiyawa, et du Directeur général de la Fondation Brazzaville, Richard Amalvy, les ministres de la Santé des pays signataires et des pays candidats de l’Initiative de Lomé ont pu échanger...

L’OMS, le Togo et la Fondation Brazzaville invitent les pa…

23 août, à Lomé (Togo) - Le trafic et la consommation de médicaments falsifiés et de qualité inférieure (MFQI) est un fléau qui n’épargne pas l’Afrique. Lors de la 72e session du Comité régional de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l'Afrique, la Fondation Brazzaville a coorganisé un évé...

Médicaments falsifiés : Le Directeur général de l’OMS réit…

22 août, à Lomé (Togo) - Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a salué les efforts des dirigeants africains pour protéger la santé des populations lors de la cérémonie d’ouverture du 72e Comité régional de l'OMS pour l'Afrique.

Le Président Gnassingbé exhorte les États africains à rejo…

22 août, à Lomé (Togo) – À l’ouverture de la 72e session du Comité régional de l'OMS pour l'Afrique, le Président de la République togolaise Faure Essozimna Gnassingbé, a exhorté les états africains à rejoindre l'Initiative de Lomé contre les médicaments falsifiés et de qualité inférieure (MFQI) : ...

Le Rwanda accueillera le siège de l’Agence africaine du mé…

Les 14 et 15 juillet, à Lusaka (Zambie) – À l’issue de la 41e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union Africaine (UA), la République du Rwanda a été choisie pour accueillir le siège de l'Agence africaine du médicament (AAM). Les pays signataires de l’Initiative de Lomé et la Fondation Brazza...

Kabiné Komara partage son point de vue sur la transition e…

L’ancien Premier ministre de Guinée et membre du Conseil consultatif de la Fondation Brazzaville, Kabiné Komara, était l'invité du Journal de l'Afrique de France 24 pour apporter son point de vue sur la transition en Guinée. 

La Fondation Brazzaville auditionnée par le Président de l…

Le 15 juin, à Genève (Suisse) - M. Abdulla Shahid, Président de la 76e Assemblée générale des Nations Unies et Ministre des Affaires étrangères de la République des Maldives, recevait les représentants de la société civile internationale au Palais des Nations. Richard Amalvy, Directeur général de la...

Assemblée mondiale de la Santé : La Fondation Brazzaville …

Le 26 mai à Genève (Suisse) - Réunis en marge de la 75e Assemblée mondiale de la Santé, Pr Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique de la République togolaise et coordinateur politique de l'Initiative de Lomé, et M. Gilbert Mokoki, Ministre de la Santé et de la Population de ...

Intervention du Ministre de la Santé du Togo sur l'hésitat…

Le 22 mai, à l’occasion de la réunion organisée par Les Entreprises du médicament (LEEM-France) en marge de l’Assemblée mondiale de la Santé, la Fondation Brazzaville a programmé une intervention du Pr Mijiyawa sur le thème « Hésitation vaccinale et préparation aux futures pandémies », en présence d...

La Commission Climat du Bassin du Congo adopte ses statuts

Le 20 mai, à Brazzaville (République du Congo) – Constituant la dernière étape d’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), les ministres de ses pays membres se sont réunis le 19 mai dernier, en format hybride, pour adopter les statuts préalablement élaborés lors de la se...

Plans nationaux de lutte contre les faux médicaments : Ver…

Le 20 avril, à Lomé (Togo) - Le Directeur général de la Fondation Brazzaville et le Consultant préfigurateur ont été accueillis par le Ministre de la Santé du Togo à l’occasion d’une mission visant à explorer les conditions de mise en œuvre du projet pilote. Ils ont rencontré plusieurs interlocuteur...