Le traité de création de l’Agence africaine du médicament entre en vigueur

Ce mardi 5 octobre, le Cameroun est devenu le 15e État membre de l’Union africaine à déposer l’instrument de ratification du traité portant création de l’Agence africaine du médicament (AMA) aux côtés de l’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Gabon, du Ghana, de la Guinée, du Mali, de Maurice, de la Namibie, du Niger, du Rwanda, du Tchad, des Seychelles, de la Sierra Leone, et du Zimbabwe.

 

L’objectif est donc atteint pour l’Union africaine et son envoyé spécial Michel Sidibé : le traité entrera en vigueur le 5 novembre prochain, une étape cruciale pour répondre à l’urgence sanitaire et sécuritaire à laquelle le continent africain fait face. 

 

Sidibé

« Aujourd'hui est un jour historique. Le #Cameroun est devenu le 15ème pays à déposer l'instrument de ratification de l'Agence africaine des médicaments. Désormais, le traité entrera en vigueur dans 30 jours (le 5 novembre). L'#AMA changera la donne sur notre continent. » Tweet et photo de Michel Sidibé, Envoyé spécial de l’Union africaine, 5 octobre 2021.

 

Depuis l’adoption du traité en février 2019 par la 32ème session de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement, l’Union africaine et son envoyé spécial Michel Sibidé ont multiplié leurs efforts pour plaider la cause d’une meilleure réglementation et d’un accès facilité aux produits médicaux de qualité. Au total, 26 États membres sur 55 ont exprimé un engagement en signant et/ou ratifiant le traité (voir l’infographie de l’Union africaine ci-dessous).

 

AMA Infographic FRE 1

 

Pour rappel, en moyenne sur le continent, 20 % des médicaments seraient contrefaits ou de mauvaise qualité. L’intrusion de ces médicaments est favorisée par les faiblesses de la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique, notamment en raison d’une très faible production locale (seulement 3 % des médicaments produits sur le continent). La mise en place de cet instrument permettra de renforcer l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement et d’encadrer les plans de lutte nationaux des pays signataires de l’Initiative de Lomé.
 
 
infographie FR V3

Infographie « Les effets de la corruption sur la chaîne d'approvisionnement pharmaceutique » disponible via le rapport quinquennal de la Fondation Brazzaville

 

La Fondation Brazzaville, coordinatrice technique de l’Initiative de Lomé, se réjouit des avancées du projet de création de l’AMA. La déclaration politique de l’Initiative de Lomé prévoit la ratification du traité AMA par les états signataires. 

La Commission Climat du Bassin du Congo adopte ses statuts

Le 20 mai, à Brazzaville (République du Congo) – Constituant la dernière étape d’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), les ministres de ses pays membres se sont réunis le 19 mai dernier, en format hybride, pour adopter les statuts préalablement élaborés lors de la se...

La voix du Pape François pour plaider la préservation du b…

Le 6 avril, à Rome (Italie) – Lors d’une rencontre avec le Pape François, la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo de la République du Congo Arlette Soudan-Nonault, également coordinatrice technique de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), a appelé au ...

Aminata Touré, élevée au grade de Commandeur dans l’Ordre …

Le 5 avril, à Dakar (Sénégal) – À l’occasion de la 62e fête de l’Indépendance, le Président Macky Sall de la République du Sénégal a élevé Mme Aminata Touré, ancienne Première ministre, au grade de Commandeur dans l'Ordre National du Lion. Aminata Touré est également membre du Conseil consultatif de...

Tribune de Jean-Yves Ollivier : « L’Afrique face à l’Ukrai…

Sommés de prendre position dans le conflit qui oppose la Russie, l’Ukraine et une partie de la communauté internationale, les pays africains ont voté, mais pas toujours comme le reste du monde l’attendait. Pourquoi leur réponse aurait-elle dû être unanime ?

Défis écologiques et sanitaires en Afrique : La Fondation …

Le 26 mars, à Bordeaux (France) – À l’occasion de l’édition 2022 des Journées Nationales des Diasporas et de l’Afrique (JNDA), la Fondation Brazzaville a rencontré plusieurs acteurs politiques, économiques, sociaux et culturels africains et membres de la diaspora. Une occasion de parler environnemen...

La Fondation Brazzaville au 9e Forum mondial de l’Eau à Da…

Le 26 mars, à Dakar – La capitale sénégalaise accueillait la 9e édition du Forum mondial de l’Eau, du 21 au 26 mars, sous le thème « La sécurité de l'eau pour la paix et le développement ». La Fondation Brazzaville est intervenue lors d’une session coordonnée sur la paix et la stabilité. ...

Métropoles et changements climatiques : La Fondation Brazz…

17 mars, à Marseille – Le rôle des métropoles africaines et européennes dans la relance mondiale a été au cœur des discussions du Forum Europe-Afrique, co-organisé par la Métropole Aix-Marseille-Provence, La Tribune et La Tribune Afrique, sous la Présidence française du Conseil de l’Union européenne...

Le Niger ratifie la Convention MEDICRIME

La République du Niger renforce sa lutte contre les médicaments falsifiés en ratifiant la Convention MEDICRIME du Conseil de l’Europe, quelques semaines après l’avoir signée le 19 février dernier.

Médicaments falsifiés et crime organisé : La Fondation Bra…

Les 9 et 10 mars, la capitale économique ivoirienne, Abidjan, accueillait la première réunion multipartite sur les stratégies de prévention et de lutte contre la criminalité, organisée par l’ONUDC. Des magistrats et hauts fonctionnaires de police de 12 pays de l’Afrique de l’Ouest et centrale partic...

Sur le conflit en Ukraine

La Fondation Brazzaville, constante dans ses principes et sa méthode de recherche de la paix par le dialogue, ne peut que condamner l’usage des armes et réitérer sa disponibilité, parmi les acteurs de la société civile, avec comme objectif d’aider à un dialogue constructif entre les belligérants. El...

Covid-19 : nouvelles stratégies de politiques sociales du …

Depuis deux ans, le Togo a su saisir les opportunités de développement dans le secteur de la santé et de l'économie, en adoptant des stratégies de politique sociale innovantes.

L’Agence africaine du médicament obtient le soutien de l’U…

Bruxelles, le 15 février 2022 – L’Union européenne (UE) et la Fondation Bill & Melinda Gates (BMGF) s’engagent à mobiliser plus de 100 millions d’euros pour soutenir la création de l’Agence africaine du médicament (AMA), en amont du 6e sommet UE-UA.