Le traité de création de l’Agence africaine du médicament entre en vigueur

Ce mardi 5 octobre, le Cameroun est devenu le 15e État membre de l’Union africaine à déposer l’instrument de ratification du traité portant création de l’Agence africaine du médicament (AMA) aux côtés de l’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Gabon, du Ghana, de la Guinée, du Mali, de Maurice, de la Namibie, du Niger, du Rwanda, du Tchad, des Seychelles, de la Sierra Leone, et du Zimbabwe.

 

L’objectif est donc atteint pour l’Union africaine et son envoyé spécial Michel Sidibé : le traité entrera en vigueur le 5 novembre prochain, une étape cruciale pour répondre à l’urgence sanitaire et sécuritaire à laquelle le continent africain fait face. 

 

Sidibé

« Aujourd'hui est un jour historique. Le #Cameroun est devenu le 15ème pays à déposer l'instrument de ratification de l'Agence africaine des médicaments. Désormais, le traité entrera en vigueur dans 30 jours (le 5 novembre). L'#AMA changera la donne sur notre continent. » Tweet et photo de Michel Sidibé, Envoyé spécial de l’Union africaine, 5 octobre 2021.

 

Depuis l’adoption du traité en février 2019 par la 32ème session de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement, l’Union africaine et son envoyé spécial Michel Sibidé ont multiplié leurs efforts pour plaider la cause d’une meilleure réglementation et d’un accès facilité aux produits médicaux de qualité. Au total, 26 États membres sur 55 ont exprimé un engagement en signant et/ou ratifiant le traité (voir l’infographie de l’Union africaine ci-dessous).

 

AMA Infographic FRE 1

 

Pour rappel, en moyenne sur le continent, 20 % des médicaments seraient contrefaits ou de mauvaise qualité. L’intrusion de ces médicaments est favorisée par les faiblesses de la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique, notamment en raison d’une très faible production locale (seulement 3 % des médicaments produits sur le continent). La mise en place de cet instrument permettra de renforcer l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement et d’encadrer les plans de lutte nationaux des pays signataires de l’Initiative de Lomé.
 
 
infographie FR V3

Infographie « Les effets de la corruption sur la chaîne d'approvisionnement pharmaceutique » disponible via le rapport quinquennal de la Fondation Brazzaville

 

La Fondation Brazzaville, coordinatrice technique de l’Initiative de Lomé, se réjouit des avancées du projet de création de l’AMA. La déclaration politique de l’Initiative de Lomé prévoit la ratification du traité AMA par les états signataires. 

Le traité de création de l’Agence africaine du médicament …

Ce mardi 5 octobre, le Cameroun est devenu le 15e État membre de l’Union africaine à déposer l’instrument de ratification du traité portant création de l’Agence africaine du médicament (AMA) aux côtés de l’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Gabon, du Ghana, de la Guinée, du Mali, de Maurice, de ...

De COP 22 à COP 26, la mise en œuvre du Fonds Bleu pour le…

30 septembre 2021 à Brazzaville – Les Chefs d’État et de Gouvernement des pays membres de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo se sont réunis lors d’un sommet présidé par Denis Sassou N’Guesso, Président de la République du Congo. Un rassemblement i...

Le Togo prêt à ratifier le traité pour la création de l’Ag…

La lutte contre les produits pharmaceutiques falsifiés et de qualité inférieure s'accélère au Togo, pays signataire et coordonnateur de l’Initiative de Lomé. Ce mercredi 15 septembre, le conseil des ministres a adopté un avant-projet de loi pour la ratification du traité sur la création de l'Agence ...

Le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo à la COP 26 : les de…

Mardi 14 septembre à Brazzaville – Arlette Soudan-Nonault, ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, Coordonnatrice technique de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), a présidé une réunion technique pour appeler l’ensemble des parties prenantes à adopter ...

Processus de paix en Libye : les avancées d’une solution a…

L’Union africaine poursuit ses efforts pour apporter une solution africaine à la crise libyenne, représentée par le Président de son Comité de Haut-niveau sur la Libye Denis Sassou N’Guesso et soutenue entre autre par Jean-Yves Ollivier, Président de la Fondation Brazzaville. Problématique africaine...

Lutte contre les faux médicaments : engagement renforcé de…

Brazzaville, 30 juillet 2021 – M. Gilbert Mokoki, Ministre de la Santé et de la Population a reçu ce matin M. Richard Amalvy, Directeur général de la Fondation Brazzaville. Durant cette audience, ils ont échangé sur les avancées au niveau international et national de l’Initiative de Lomé contre les ...

Fonds Bleu pour le Bassin du Congo : en route pour la COP …

Dimanche 25 juillet à Brazzaville, réunies autour de Mme Arlette Soudan Nonault, Ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo de la République du Congo, les équipes du Ministère, de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) et de la Fondation Brazzaville concluaie...

Paix en Libye : Une rencontre inédite entre Denis Sassou N…

Le 20 juin à Brazzaville, une rencontre a eu lieu entre le Président Denis Sassou Nguesso qui dirige le Comité de Haut-niveau de l’Union Africaine sur la Libye, le Cheikh Farhat Jaabiri, leader spirituel des ibadites, et le Président de la Fondation Brazzaville Jean-Yves Ollivier.

Table ronde à haut niveau sur le Fonds Bleu pour le Bassin…

En préparation de la COP 26 de Glasgow en novembre 2021, et sous l'égide de la Commission Climat du Bassin du Congo, la Fondation Brazzaville organise une table ronde à haut niveau en ligne « De la COP 22 à la COP 26 : Le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, un enjeu africain et planétaire ». ...

Tribune : Nous devons endiguer le risque croissant de faux…

Richard Amalvy, Directeur général de la Fondation Brazzaville, Prof. Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique du Togo, Greg Perry, Directeur général adjoint IFPMA, et Michel Sidibé, Envoyé spécial pour l’Agence africaine du médicament de l’Union Africaine, ont publié une trib...

Convention MEDICRIME : La Fondation Brazzaville devient ob…

Le Comité des Parties à la convention MEDICRIME du Conseil de l’Europe a octroyé le statut d’observateur à la Fondation Brazzaville à l’issue de la première journée de sa quatrième réunion plénière, ce 26 mai 2021 à Strasbourg.

L’Organisation mondiale de la Santé salue l'action de la F…

Le 29 avril 2021, dans un courrier adressé à Jean-Yves Ollivier, Président fondateur, et à Richard Amalvy, Directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, salue le travail accompli par la Fondation Brazzaville depuis sa création :