Les vaccins COVID-2019 contrefaits au service d’un réseau criminel international

Catégorie(s) : Médicaments de qualité inférieure et falsifiés

Le lien entre les produits médicamenteux et la criminalité organisée n’est plus à prouver. Les médicaments falsifiés, introduits sur le marché de la même manière que le sont les drogues, les armes et le trafic d’êtres humains, contribuent au financement du terrorisme.

Interpol, l’organisation internationale de police criminelle, a rendu public ce jeudi 4 mars 2021, le démantèlement d’un réseau criminel international contrefaisant des vaccins COVID-19. En effet, des milliers de flacons de vaccins et de masques chirurgicaux contrefaits ont été confisqués à des contrebandiers provenant d’Afrique du Sud et de Chine.

Comme énoncé par le chef d'Interpol, cette saisie représente uniquement « la partie émergée de l'iceberg en matière de criminalité liée au vaccin COVID-19 ». Il a été ajouté que l'agence se penchait également sur les arnaques de faux vaccins visant les maisons de retraite et autres établissements de soins.

Le continent africain, en raison de sa faible production pharmaceutique, de ses canaux de distribution sous-développés ou perméables et de ses multiples intervenants, est la première victime du trafic des médicaments et vaccins contrefaits.

« Falsifiées, la chloroquine et l’hydroxychloroquine enrichissent le crime organisé qui prospère en Afrique, alors qu’elles sont tombées dans le domaine public et qu’elles sont produites pour un faible coût de fabrication » partageaient Jean-Yves Ollivier, Président fondateur de la Fondation Brazzaville, et Jean-Louis Bruguière, membre du Conseil consultatif, sur le Journal de l’Afrique.

Depuis juillet 2020, la Fondation Brazzaville travaille sur la définition de la chaîne d’approvisionnement des médicaments falsifiés afin de comprendre les causes de sa vulnérabilité et de combattre ce fléau de manière systémique. Vous retrouverez prochainement une infographie permettant de visualiser ses étapes d’acheminement dans le rapport quinquennal de la Fondation.

Retrouvez l’article publié par Interpol juste ici.

La Commission Climat du Bassin du Congo adopte ses statuts

Le 20 mai, à Brazzaville (République du Congo) – Constituant la dernière étape d’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), les ministres de ses pays membres se sont réunis le 19 mai dernier, en format hybride, pour adopter les statuts préalablement élaborés lors de la se...

La voix du Pape François pour plaider la préservation du b…

Le 6 avril, à Rome (Italie) – Lors d’une rencontre avec le Pape François, la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo de la République du Congo Arlette Soudan-Nonault, également coordinatrice technique de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), a appelé au ...

Aminata Touré, élevée au grade de Commandeur dans l’Ordre …

Le 5 avril, à Dakar (Sénégal) – À l’occasion de la 62e fête de l’Indépendance, le Président Macky Sall de la République du Sénégal a élevé Mme Aminata Touré, ancienne Première ministre, au grade de Commandeur dans l'Ordre National du Lion. Aminata Touré est également membre du Conseil consultatif de...

Tribune de Jean-Yves Ollivier : « L’Afrique face à l’Ukrai…

Sommés de prendre position dans le conflit qui oppose la Russie, l’Ukraine et une partie de la communauté internationale, les pays africains ont voté, mais pas toujours comme le reste du monde l’attendait. Pourquoi leur réponse aurait-elle dû être unanime ?

Défis écologiques et sanitaires en Afrique : La Fondation …

Le 26 mars, à Bordeaux (France) – À l’occasion de l’édition 2022 des Journées Nationales des Diasporas et de l’Afrique (JNDA), la Fondation Brazzaville a rencontré plusieurs acteurs politiques, économiques, sociaux et culturels africains et membres de la diaspora. Une occasion de parler environnemen...

La Fondation Brazzaville au 9e Forum mondial de l’Eau à Da…

Le 26 mars, à Dakar – La capitale sénégalaise accueillait la 9e édition du Forum mondial de l’Eau, du 21 au 26 mars, sous le thème « La sécurité de l'eau pour la paix et le développement ». La Fondation Brazzaville est intervenue lors d’une session coordonnée sur la paix et la stabilité. ...

Métropoles et changements climatiques : La Fondation Brazz…

17 mars, à Marseille – Le rôle des métropoles africaines et européennes dans la relance mondiale a été au cœur des discussions du Forum Europe-Afrique, co-organisé par la Métropole Aix-Marseille-Provence, La Tribune et La Tribune Afrique, sous la Présidence française du Conseil de l’Union européenne...

Le Niger ratifie la Convention MEDICRIME

La République du Niger renforce sa lutte contre les médicaments falsifiés en ratifiant la Convention MEDICRIME du Conseil de l’Europe, quelques semaines après l’avoir signée le 19 février dernier.

Médicaments falsifiés et crime organisé : La Fondation Bra…

Les 9 et 10 mars, la capitale économique ivoirienne, Abidjan, accueillait la première réunion multipartite sur les stratégies de prévention et de lutte contre la criminalité, organisée par l’ONUDC. Des magistrats et hauts fonctionnaires de police de 12 pays de l’Afrique de l’Ouest et centrale partic...

Sur le conflit en Ukraine

La Fondation Brazzaville, constante dans ses principes et sa méthode de recherche de la paix par le dialogue, ne peut que condamner l’usage des armes et réitérer sa disponibilité, parmi les acteurs de la société civile, avec comme objectif d’aider à un dialogue constructif entre les belligérants. El...

Covid-19 : nouvelles stratégies de politiques sociales du …

Depuis deux ans, le Togo a su saisir les opportunités de développement dans le secteur de la santé et de l'économie, en adoptant des stratégies de politique sociale innovantes.

L’Agence africaine du médicament obtient le soutien de l’U…

Bruxelles, le 15 février 2022 – L’Union européenne (UE) et la Fondation Bill & Melinda Gates (BMGF) s’engagent à mobiliser plus de 100 millions d’euros pour soutenir la création de l’Agence africaine du médicament (AMA), en amont du 6e sommet UE-UA.