Les vaccins COVID-2019 contrefaits au service d’un réseau criminel international

Catégorie(s) : Médicaments de qualité inférieure et falsifiés

Le lien entre les produits médicamenteux et la criminalité organisée n’est plus à prouver. Les médicaments falsifiés, introduits sur le marché de la même manière que le sont les drogues, les armes et le trafic d’êtres humains, contribuent au financement du terrorisme.

Interpol, l’organisation internationale de police criminelle, a rendu public ce jeudi 4 mars 2021, le démantèlement d’un réseau criminel international contrefaisant des vaccins COVID-19. En effet, des milliers de flacons de vaccins et de masques chirurgicaux contrefaits ont été confisqués à des contrebandiers provenant d’Afrique du Sud et de Chine.

Comme énoncé par le chef d'Interpol, cette saisie représente uniquement « la partie émergée de l'iceberg en matière de criminalité liée au vaccin COVID-19 ». Il a été ajouté que l'agence se penchait également sur les arnaques de faux vaccins visant les maisons de retraite et autres établissements de soins.

Le continent africain, en raison de sa faible production pharmaceutique, de ses canaux de distribution sous-développés ou perméables et de ses multiples intervenants, est la première victime du trafic des médicaments et vaccins contrefaits.

« Falsifiées, la chloroquine et l’hydroxychloroquine enrichissent le crime organisé qui prospère en Afrique, alors qu’elles sont tombées dans le domaine public et qu’elles sont produites pour un faible coût de fabrication » partageaient Jean-Yves Ollivier, Président fondateur de la Fondation Brazzaville, et Jean-Louis Bruguière, membre du Conseil consultatif, sur le Journal de l’Afrique.

Depuis juillet 2020, la Fondation Brazzaville travaille sur la définition de la chaîne d’approvisionnement des médicaments falsifiés afin de comprendre les causes de sa vulnérabilité et de combattre ce fléau de manière systémique. Vous retrouverez prochainement une infographie permettant de visualiser ses étapes d’acheminement dans le rapport quinquennal de la Fondation.

Retrouvez l’article publié par Interpol juste ici.

La Gambie rejoint l’Initiative de Lomé

Le 21 avril, S.E. Adama Barrow, Président de la République de Gambie, a reçu à Banjul en audience M. Jean-Yves Ollivier, Président Fondateur de la Fondation Brazzaville.

Échange de vues entre le vice-ministre des Affaires étrang…

Le 7 avril 2021, le représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays africains, le vice-ministre des Affaires étrangères de la Russie Mikhail Bogdanov a reçu Jean-Yves Ollivier, Président de la Fondation Brazzaville.

Les vaccins COVID-2019 contrefaits au service d’un réseau …

Le lien entre les produits médicamenteux et la criminalité organisée n’est plus à prouver. Les médicaments falsifiés, introduits sur le marché de la même manière que le sont les drogues, les armes et le trafic d’êtres humains, contribuent au financement du terrorisme.

Jean-Yves Ollivier, élevé au grade d'officier de l'Ordre N…

Le 27 janvier à Niamey, S.E. Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger a honoré M. Jean-Yves Ollivier, médiateur international et Président Fondateur de la Fondation Brazzaville, en l’élevant au grade d'officier de l’Ordre National du Niger.

L’Initiative de Lomé : bilan et avancées un an après son l…

Le 22 janvier 2021, S.E. Faure Gnassingbé, Président de la République Togolaise a reçu en audience M. Richard Amalvy, Directeur Général de la Fondation Brazzaville venu lui présenter les résultats et les perspectives de l’Initiative de Lomé un an après son lancement.

Le travail de Kabiné Komara, chef de la Mission d’observat…

Kabiné Komara, ancien Premier ministre guinéen et membre du Conseil consultatif de la Fondation Brazzaville, a conduit la mission d'observation pour les élections présidentielles qui se sont déroulées au Burkina-Faso le 22 novembre dernier.

Convention Medicrime : vers l’adhésion des pays signataire…

Le 2 décembre dernier, le Ministre de la Santé de la République du Togo, Professeur M. Mijiyawa, et le Directeur général de la Fondation Brazzaville, Richard Amalvy, ont participé à la 3ème réunion plénière du Comité des Parties de la Convention Médicrime du Conseil de l’Europe. 

Une gouvernance exemplaire pour le Fonds Bleu pour le Bass…

Les 1 et 2 décembre derniers, s’est tenue la 4ème réunion du Comité de pilotage de l'étude de préfiguration du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, organisée par la Commission Climat du Bassin du Congo et coordonnée par la ministre du Tourisme et de l'Environnement de la République du Congo, Mme Arle...

La Fondation Brazzaville devient membre de la CoNGO

La Fondation rejoint la Conférence des organisations non gouvernementales ayant des relations consultatives avec les Nations Unies (CoNGO) afin de participer aux débats et à la prise de décisions au sein du système des Nations Unies.

La Fondation publie son rapport quinquennal

Pour célébrer son 5ème anniversaire, la Fondation Brazzaville lance son premier rapport, intitulé « En partenariat avec l'Afrique ». L'occasion de revenir sur ses actions et de projeter ses ambitions futures.

Le docteur Aminata Touré devient membre du Conseil consult…

Le docteur Aminata Touré rejoint le Conseil consultatif de la Fondation Brazzaville. Ancienne Premier ministre du Sénégal de 2013 à 2014, elle était, encore récemment, Présidente du Conseil Économique, Social et Environnemental du Sénégal. ...

Trois nouveaux administrateurs renforcent la gouvernance d…

Lors du conseil d’administration du 15 septembre, SAR Le Prince Michael de Kent et M. Jean-Yves Ollivier, Président Fondateur, ont accueilli Mme Martine Chayriguès (France), M. Tim Perry (Royaume Uni) et M. Kishore Sakhrani (Canada) comme nouveaux administrateurs de la Fondation Brazzaville. ...