Changement climatique : la Fondation Brazzaville participe au sommet mondial « Climate Chance 2017

Nos revues de presse

Changement climatique : la Fondation Brazzaville participe au sommet mondial « Climate Chance 2017

 

Changement climatique : La Fondation Brazzaville participe au sommet mondial " Climate Chance 2017" 


 ARTICLE de la redaction DE L'ADIAC-CONGO

 

 

 La ville d'Agadir, au Maroc, abrite du 11 au 13 Septembre un sommet international sur le climat, dénommé " Climate Chance 2017 ", auquel la Fondation Brazzaville qui oeuvre dans ce domaine y prend activement part dans le but d'apporter son soutien dans la lutte contre le changement climatique.

Sa participation au sommet du Maroc s’inscrit dans la poursuite de l’esprit de l’accord de Paris sur le climat, signé en 2015. Au cours de ces assises, la Fondation Brazzaville a joué pleinement sa partition aux côtés d’autres fondations et Organisations non gouvernementales qui luttent contre le changement climatique et la dégradation de l’environnement.

À l’occasion, elle a animé un panel consacré essentiellement à la mise en œuvre des stratégies de renforcement des capacités de la coopération sud-sud.

 

 

Climate Chance 

Side event : Focus 4C Maroc : « Renforcer les capacités pour accélérer l’implémentation des CDN»

Panel de discussion - Catalyser la coopération Sud-Sud pour accélérer la mise en œuvre des CDN

« La Fondation Brazzaville poursuit le dialogue avec l’ensemble des acteurs engagés dans la préservation de l’environnement et la lutte contre le changement climatique. Nous sommes fiers de participer au sommet mondial « Climate Chance 2017 », à l’initiative du royaume du Maroc. « Nous espérons que la concrétisation de l’initiative Fonds Bleu pour le Bassin du Congo inspire de nombreux projets », a déclaré Sir David Richmond, directeur de cette Fondation, dans un communiqué de presse publié le 11 septembre.

Génitrice de l’idée de création du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, la Fondation Brazzaville se dit honorée de ce que le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, ait accepté de présenter ce projet lors de la COP22, organisée à Marrakech au Maroc.

À la faveur de ce sommet qui avait réuni neuf pays de la sous-région, ainsi que le Maroc, un mémorandum d’entente marquant officiellement la naissance du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo sera signé. L’objectif est, précise le communiqué, de protéger les forêts en vue de lutter contre les effets néfastes du réchauffement climatique, mais aussi d’améliorer le cadre de vie des populations habitant le long de cette zone géographique.

Rappelons que la Fondation Brazzaville est une organisation à but non lucratif dédiée à la résolution des conflits, à la préservation de la nature. Elle agit aussi comme facilitateur indépendant et neutre entre les parties belligérantes en Afrique et de par le monde.

 

VOIR L'ARTICLE DANS L'ADIAC-CONGO