La Fondation Brazzaville organise à Dakar un dialogue interlibyen pour la paix et la réconciliation du pays

Nos actualités

La Fondation Brazzaville organise à Dakar un dialogue interlibyen pour la paix et la réconciliation du pays

La Fondation Brazzaville, sous l’impulsion de son président Jean-Yves Ollivier, organise du 11 au 13 mai à Dakar un « dialogue interlibyen » entre une trentaine de parties prenantes au conflit.

 

Les représentants de diverses tendances de l’ancien régime de Mouammar Kadhafi seront présents à Dakar du 11 au 13 mai pour une conférence exceptionnelle. Cet événement, une première de ce type depuis de nombreux mois, se tient avec l’accord de l’Union Africaine et l’appui de son Excellence Monsieur Macky Sall, président du Sénégal.

A l’initiative de la Fondation Brazzaville, organisation à but non lucratif dédiée à la résolution des conflits, l’objectif de la conférence est d’installer durablement un dialogue, sans intermédiaires et sans préalables, entre les représentants libyens issus de tous les horizons politiques. « Rompre le mur de la défiance », telle est l’ambition de cet événement.

Cette démarche, conduite depuis plusieurs mois par Jean-Yves Ollivier, est totalement complémentaire à d’autres efforts de médiation engagés par des acteurs internationaux comme l’ONU, qui organise jusqu’à fin juillet une conférence de réconciliation nationale. L’initiative se veut en effet être l’occasion d’un libre échange de points de vue.

La Fondation Brazzaville est en effet convaincue qu’encourager le dialogue pacifique entre les Libyens est primordial pour envisager une sortie du conflit. Jean-Yves Ollivier, qui s’est illustré en tant que médiateur dans la résolution de plusieurs conflits en Afrique et au Moyen-Orient, œuvre depuis de long mois à l’élaboration d’une feuille de route pour la paix et la réconciliation, engageant l’ensemble des parties prenantes au conflit.

L’organisation par la Fondation Brazzaville de cette conférence exceptionnelle, du 11 au 13 mai prochain, montre l’étendue des progrès réalisés au cours des derniers mois pour faciliter le rapprochement entre les acteurs libyens du conflit. La Fondation ainsi que Jean-Yves Ollivier souhaitent remercier l’Union Africaine et son Excellence Monsieur Macky Sall pour leur soutien dans cette démarche.