Jean-Yves Ollivier, nommé ambassadeur de bonne volonté du Fonds bleu pour le bassin du Congo

Nos actualités

Jean-Yves Ollivier, nommé ambassadeur de bonne volonté du Fonds bleu pour le bassin du Congo

Jean-Yves Olliver, le Président de la Fondation Brazzaville, nommé Ambassadeur de bonne volonté du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo

 

 

 

 

 

Les chefs d'Etat des pays membres de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu, réunis lors du Sommet qui se tenait dimanche 29 avril à Brazzaville, ont désigné Jean-Yves Ollivier ambassadeur de bonne volonté de la Commission et le Fonds Bleu.

A ce titre, le président de la Fondation Brazzaville aura en charge la mobilisation des ressources financières pour le Fonds Bleu, aux côtés de SAR la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, Mme Maria de Fatima Jardim, ministre de l’Environnement de l’Angola et M. Lokua Kanza, artiste musicien, également nommés ambassadeurs de bonne volonté.

“Je suis honoré et heureux d’être désigné ambassadeur de bonne volonté. Cela représente un signe fort de crédibilité et de reconnaissance pour tout le travail que la Fondation Brazzaville a accompli jusqu'ici. Initiateur de l’idée originale du Fonds bleu, nous accompagnons la Commission depuis les premiers pourparlers autour de sa création et c'est avec le même degré d’engagement que nous redoublerons d’efforts dans la mobilisation des ressources financières”, a déclaré Jean-Yves Ollivier.

L’initiative du Fonds Bleu, imaginée par la Fondation Brazzaville, est née du constat de la déforestation croissante de la région du Bassin du Congo, deuxième poumon écologique de la planète après l’Amazonie. Le Fonds Bleu devra permettre de subventionner des projets pour préserver les écosystèmes uniques des 220 millions d’hectares du Bassin du Congo et assurer un développement économique durable pour les quelques cent millions d’habitants de la région.

Le projet du Fonds Bleu a reçu le soutien du président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso, qui l’a porté lors de la COP 22 au Maroc en 2016. Plus d’une vingtaine de pays du continent africain ont rejoint l’initiative, en signant le mémorandum de création du Fonds Bleu lors du premier sommet à Oyo (République du Congo) en mars 2017. En première ligne lors du Sommet de Brazzaville, le Royaume du Maroc, à travers l’engagement personnel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, fait partie de ces acteurs.

La Fondation Brazzaville est heureuse de constater l’adhésion de nouveaux pays, d’appuyer attentivement la réalisation de l’étude de préfiguration, et plus encore, d’accompagner assidument toutes les étapes qui mèneront à la pleine concrétisation de ce grand projet.

 

Lire la déclaration des Chefs d'Etats et de Gouvernement de la Commission Climat du Bassin du Congo