Nos activités

La Fondation s’implique dans la mise en œuvre de projets transnationaux visant au développement de politiques environnementales et économiques de nombreux pays

La Fondation encourage le diaogue inter-régional. Le développement du bassin du Congo et les phénomènes de migration en Afrique de l'Ouest occupent aujourd'hui l'essentiel de notre travail.

Nos activités

NOTRE CONTRIBUTION POUR LE BASSIN DU CONGO

Le Congo et ses affluents représentent une ressource essentielle pour les pays autour du bassin. En stockant plus de 8% du carbone mondial, ils jouent un rôle clé dans la réduction du réchauffement climatique. Mettre un terme à la déforestation, tout en assurant le développement économique durable des populations, devrait constituer l'une des priorités non seulement de la sous-région, mais également de l'ensemble de la communauté internationle.

La Fondation Brazzaville a proposé le Fonds bleu pour le Bassin du Congo en 2016. L’initiative entend financer des projets oeuvrant pour le développement durable et promouvoir “l’Economie Bleue” en exploitant les ressources renouvelables des eaux du Congo et de ses affluents. Une attention particulière sera portée sur des secteurs clés qui offriront des alternatives concrètes pour lutter contre la déforestation. Cette initiative a été portée par la République du Congo qui l’a formellement présentée lors de la COP 22 en 2016.

Le 9 mars 2017, en République du Congo, neuf Etats d’Afrique centrale (Angola, Burundi, Gabon, République centrafricaine, République du Congo, République démocratique du Congo, Tchad et Rwanda) et le Maroc, Président de la COP22, ont signé le Mémorandum d’entente portant sur la création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo, une étape essentielle vers sa concrétisation.

NOTRE CONTRIBUTION POUR L’IMMIGRATION EN AFRIQUE DE L’OUEST

Il existe de nombreux facteurs pour expliquer les phénomènes de migration mais les régions concernées par ces flux, font, quant à elles, souvent face à des enjeux similaires qui mériteraient d’être appréciés à une échelle régionale.
La fondation propose ainsi une initiative visant à analyser les phénomènes de migration au niveaux des pays ouest africains afin de définir quelles actions concrètes ces derniers pourraient entreprendre pour renforcer leurs économies et réduire l’impact des flux migratoires à leurs sources. Ce projet tendrait à s’appuyer sur des aides financières internationales.

L’accent serait mis sur des projets à visée concrète et sur des initiatives qui créeraient davantage d’opportunités économiques et participeraient à la promotion de nouveaux investissements notamment dans le secteur privé, par la création de nouvelles offres sur le marché du travail, la valorisation de certaines compétences et la création de nouvelles aides pour les entreprises. Cette initiative viserait également à renforcer la coopération régionale en matière d’économie.

Ce projet dans une plus large dimension participerait alors à la promotion de la paix et au développement et à la stabilité des Etats d’Afrique de l’Ouest.

Nos activités
Nos activités

NOTRE CONTRIBUTION POUR LA PRESERVATION DES ANIMAUX

La Foundation travaille en partenariat avec l’ONG Stop Ivory pour promouvoir l’Initiative pour la Protection des Eléphants (IPE). Le projet a été lancé par le Botswana, le Tchad, l’Ethiopie, le Gabon et la Tanzanie. Il regroupe des Etats africains, des OIG, des ONG, des acteurs du secteur privé et des citoyens ; tout désirant oeuvrer ensemble pour protéger les éléphants d’Afrique et lutter contre le braconnage et le traffic illégal de l’ivoire. Par le biais de son important réseau, la Fondation travaille actuellement avec Stop Ivory afin d’encourager davantage de pays africains à s’engager et à mettre en oeuvre l’IPE.

La Fondation est également en discussion autour d’un projet visant à protéger les lamantins du fleuve Sénégal en Afrique de l’Ouest. L’objectif serait d’évaluer les conditions de vie actuelle de l’animal et les risques auquel il fait face pour sa survie. L’initiative aurait ainsi pour but d’accroître la sensibilisation de la population locale sur son importance sur le plan écologique et pour protéger son habitat.

NOTRE CONTRIBUTION DANS LA PREVENTION ET LA RESOLUTION DES CONFLITS

La Fondation s’intéresse de près à la prévention des conflits car notre expérience nous a appris que tout effort, respectant les règles d’indépendance, de neutralité et d’impartialité, afin de reconstruire le dialogue et de comprendre les positions de chacun, garde son importance, quant il est question d’arriver à une solution pacifique dans les potentiels conflits en Afrique et dans le reste du monde.

La Fondation intervient en tant que simple intermédiaire afin d’aider les parties prenantes à un conflit à trouver un terrain d’entente et à réussir à trouver ensemble les bases pacifiques de leur futur commun. En s’appuyant sur l’expérience des membres de notre Conseil consultatif dans les médiations internationales, le travail de la Fondation est conduit dans la plus grande confidentialité, à travers des échanges francs et honnêtes, où la règle du “rien n'est convenu tant que tout n'est pas convenu” prévaut.

Nos activités